Publié par : Bulle | juin 24, 2010

Gear of Wars, tome 1. Aspho fiels ~ Karen Traviss



Pourquoi ce livre ?
Attention ! Longue histoire ^^. Pour Noël 2008, j’avais offert à mes frères le célèbres jeu de guerre à mes frères, Gear of Wars 2. Puis, l’année dernière, j’ai découvert que ce jeu était adapté en livre sous les éditions Mil

ady. La couverture était magnifique (comme d’habitude ;)) et comme mon petit frère n’aimait pas la lecture, je m’étais dit qu’un livre de ce genre pourrait peut-être le pousser à lire. Malheureusement, pas moyen de le faire changer d’avis… Cependant, à Noël, qu’elle ne fut pas ma surprise de découvrir ce livre avec en cadeau (le meilleur) : mon petit frère allait également lire ce livre :D. Donc, voilà comment je me suis mise à lire ce livre, qui n’est à la base pas du tout mon genre de lecture.

Quatrième de couverture : Pour la première fois, les fans du jeu vidéo Gears of War ont l’occasion d’en savoir plus sur les soldats les plus durs de l’escouade Delta –

Marcus Fenix, le guerrier parfait et le loyal Dominic Santiago – tout en découvrant les détails de la bataille d’Aspho Fields qui représente le tournant des guerres pendulaires.

Enfants, ces trois-là étaient inséparables. Puis Marcus Fenix, Dominic et Carlos Santiago se sont battus côte à côte à Aspho Fields, la bataille épique qui changea le cours des guerres pendulaires.
Il y a une autre guerre désormais, une guerre pour la survie même de l’humanité. Mais tandis que la dernière forteresse humaine sur Sera se prépare à un nouvel assaut de la Horde locuste, des fantômes du passé

reviennent hanter Marcus et Dom.
Alors que les soldats de la Coalition des gouvernements unis, assiégés, se préparent à un dernier combat pour sauver l’humanité de l’extinction, les décisions déchirantes prises à Aspho Fields reviennent sur le tapis. Marcus et Dom peuvent résister à tout ce que la Horde locuste leur prépare… mais leur amitié survivra-t-elle à la vérité sur Carlos Santiago ?

Mon avis : Oh ! Franchement, grosse déception… Au début, j’étais très contente de commencer ce livre. J’ai trouvé que c’était très sympa d’avoir un point de vue autre que celui du jeu vidéo. En plus, quand on connaît le jeu, les descriptions nous font vraiment voyager. On remet l’histoire dans le contexte. On retrouve nos personnages préférés. Franchement, l’idée est très bonne.

Malheureusement, elle est très mal exploitée. En général, je ne peux commencer un avis sans refaire un petit résumé. Là, rien ne me vient en tête, j’ai l’impression que l’histoire n’a pas de fil conducteur. Elle se passe en deux temps : dans le présent, quelques années après le Jour-E (l’invasion des Locustes), et dans le passé, quand Dom Santiago, Carlos Santiago

et Marcus Fenix sont jeunes. Les chapitres dans le présent se suivent de manière chronologique, et ceux du passé racontent chacun un an de leur jeunesse (dix-sept avant le Jour-E, seize ans avant le Jour-E, etc.). Déjà, je trouve que ce n’est pas une très bon choix d’organisation. S’ajoute à cela des entre-chapitres, où on change de personnage central. Suivre l’intrigue n’est déjà pas une mince affaire…

Au début, ça ne m’a pas trop gênée car les deux contextes étaient différents. Le passé se passait au lycée, et le présent pendant la guerre avec les Locustes. Mais très vite, on augmente en année et très vite, on retrouve des personnages et des mondes qui se ressemblent en commun dans les deux intrigues.

En plus de se perdre dans les passages temporelles qui auraient pu agrémenter l’histoire, l’ennui s’installe très vite. Lors des premières pages, on n’y fait pas trop attention, on laisse l’histoire s’installer, on ne s’attend pas tout de suite à ce  qu’il y ait de l’action. Seulement, même en poursuivant la lecture, il ne se passe rien… J’ai lu jusqu’à la moitié et je ne peux pas faire un résumé de ce qui se passe. L’histoire dans le passé, l’objectif est assez clair : prendre Aspho Fields… Mais l’histoire du présent… je ne sais absolument pas quel est le but. J’avais l’impression de faire du surplace. Je tournais les pages mais le tank restait toujours surplace.

En lisant ce livre, je pensais que j’allais en apprendre plus sur les personnages, mais on reste sur les mêmes informations jusqu’à la moitié du livre. Marcus ne dit jamais ses sentiments. OK, beaucoup de personnages sont comme ça. Mais le problème, ce que même nous lecteurs nous ne sommes pas intégrés dans l’histoire. On ressent une certaine distance entre eux et c’est très désagréable. J’aurais bien aimé avoir un regard un peu plus omniscient sur les personnages pour pouvoir s’attacher plus à eux. Il y a égalemen

t l’histoire sur la mort de Carlos qui semble être un élément clé dans l’histoire, mais ils repoussent tellement la révélation sans donner la moindre information que ça en devient lassant et qu’au final, on a même plus envie de connaître le fin mot de l’histoire.

J’ai trouvé aussi que pour un livre tiré d’un jeu vidéo de guerre futuriste, il manquait beaucoup de combat et de violence. On ne ressent pas le stress de la guerre.

Il y a tout de même quelque chose que j’ai trouvé très original, ce sont les introductions de chapitre qui sont des extraits de discours, de pensées. C’est court et ça se lit vite.

En bref : Beaucoup de lacune, des tentatives d’originalités un peu foireuses et une histoire qui n’avance pas.

Les autres tomes de la série :

  1. Aspho Fields
  2. Les vestiges de Jacinto
  3. Anvil Gate (USA)
  4. Titre inconnu (sortie en 2011 aux USA)
  5. Titre inconnu

Site de l’auteur : http://www.karentraviss.com

En plus : Les jeux

Publicités

Responses

  1. Bref je m’en tiendrai au jeu, merci pour ton avis

    • Oui, ça vaut mieux… Tu n’apprendras rien de plus. C’est dommage, pourtant je trouvais l’idée assez bonne…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :