Publié par : Bulle | juin 15, 2008

Septième ciel ou presque ~ Ildiko von Kürthy


15/06/2008

Les anciens avis

Quatrième de couverture : «Tu n’y es pour rien, Elisabeth, mais je ne suis pas encore prêt pour une relation durable.» C’est en général ce que j’entends au bout de quelques mois de relation amoureuse. À trente-deux ans, ça finit par lasser. Pourtant, cette fois-ci, j’étais sûre d’avoir trouvé l’homme de ma vie. Tout marchait comme sur des roulettes : j’avais pulvérisé mes kilos en trop et commencé à écrire un journal intime ; même mon prénom me plaisait. Le nirvana ! Puis, un soir, il m’a dit : «Tu n’y es pour rien, Elli, mais…» Renoncer à l’excellence et se résigner à la médiocrité ? Jamais ! Alors j’ai démarré le plan «récupération de l’homme idéal», avec une liste de priorités : rester mince, devenir intello, positiver, bref, devenir la femme parfaite. Il y a du boulot…

Mon avis : Elisabeth est avec Martin depuis une quinzaine de jours et semble vivre le parfait amour juqu’au jour où la fiancée de Martin fait son apparition. Pour Elisabeth, c’est la fin du monde, mais elle ne désespère pas. Elle veut récupérer son Martin pour tous les moyens.

Un résumé alléchant mais un contenu décevant.
Les personnages sont superficiels.
Elisabeth, l’héroïne, est vraiment lourdingue. Son caractère n’est pas du tout naturel et ses réflexions, débiles. Elle passe son temps à se soucier de son apparence, à faire des régimes, puis à se goinffrer parce qu’elle est déprimée, puis à refaire un régime car elle s’est goinfré… A trente-deux ans, je pense qu’on a un minimum de maturité, c’est loin d’être son cas. Je ne me suis pas du tout identifiée à elle. Erdal, son colocataire homosexuel, est encore pire. C’est une grosse caricature pas du tout réaliste. Je pense qu’il est là pour détendre l’atmosphère, pour mettre un peu d’humour dans ce roman, mais il n’a fait que m’agacer tout au long du livre.

Il ne se passe rien pendant cent cinquante pages, puis dans les cent dernières, on devine tout de suite ce qui va se passer. On attend donc impatiemment que ça arrive pour en finir au plus vite avec ce roman qui n’apporte rien.
L’histoire d’amour qui a lieu n’est pas du tout romantique. Nous n’avons la description de tous les sentiments amoureux que l’on ressent quand on est amoureux. Un élément essentiel qui aurait pu donner un peu plus d’intérêt à ce roman.

Enfin, l’intrigue n’est pas du tout originale, tout est du déjà-vu. C’est vrai que peu de comédies romantiques sortent du commun, mais chacune ont, en général, une part d’originalité qui donne de l’intérêt du livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :