Publié par : Bulle | mars 30, 2008

Le père Goriot ~ Balzac


30/03/208

Les anciens avis

Quatrième de couverture : Il lança sur cette ruche bourdonnante un regard qui semblait par avance en pomper le miel, et dit ces mots grandioses : ‘À nous deux maintenant !’ Et pour premier acte du défi qu’il portait à la Société, Rastignac alla dîner chez madame de Nucingen. »

Mon avis : Au début du XIXème siècle, plusieurs locataires vivent dans la modeste maison de Madame Vauquer. Parmi eux, Eugène Rastignac, un étudiant en droit, le père Goriot, un ancien vermicellier qui adore ses deux filles et Vautrin, un homme à la morale particulière, mais qui est tout de même plaisant.
Ce roman raconte l’histoire de ces trois personnages en particulier. A travers Eugène, nous découvrons la société parisienne de l’époque avec ses attirances pour l’argent et son égoïsme, et à travers le père Goriot, les conséquences d’un amour non réciproques envers ses filles.
C’est un roman émouvant qui montre comment peut-être la nature de l’homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :